EDITED LIFE - FEV 2016

Direction artistique

 

Sous l’emprise de la révolution numérique, nul
ne peut échapper à la prise de conscience de l’expansion pharamineuse des objets techniques
et de la place importante qu’ils occupent désormais dans notre quotidien. Ces dipositifs innovants ont peu à peu modi és notre manière d’être au monde, nos expériences, ainsi que nos rapports aux autres, nous conférant de nouvelles habitudes, croyances et pratiques d’usages. 

 

Au même titre que Kim Kardashian ou Justin Bieber, les réseaux sociaux tels
que Facebook, Instagram ou Snapchat, encouragent les internautes à réaliser une production dont ils ont le premier rôle :
«la vie des gens est un business» selon la formule employée par Mark Zuckerberg.

 

Le phénomène n’est évidemment pas nouveau. Il est même indissociable de toute vie sociale. En 1959, le sociologue Erving Goffman comparait la vie quotidienne à une mise en scène avec, comme au théâtre, des acteurs, un public, des coulisses. L’avènement des réseaux sociaux fait évoluer la métaphore théâtrale vers quelque chose entre le roman-photo et le cinéma. Champ et hors-champ sont désormais délimités par les écrans. Le public est beaucoup plus large, sans frontière, et l’acteur joue son rôle avec audace, à la conquête du «like». 

 

 

 

 

 

 

 

Edited life

All right reserved